PETITE REFLEXION PERSO … sur L'ACCEPTATION
#CONNAISSANCE #Conscience #COTTE-Patricia #Art thérapie #Nice #02-Apr-2021 #celeritup

PETITE REFLEXION PERSO … sur L'ACCEPTATION

Support : Mon expérience

 

« Ce que l’on crée en soi se reflète toujours sur l’extérieur de soi. C’est là la LOI DE L’UNIVERS » Shakti Gawain

 

La compréhension que tout ce que nous vivons dans notre vie, c’est nous-mêmes qui le créons amène la conscience à s’agrandir. Ce sont nos systèmes de pensées, nos actions, nos croyances qui créent nos propres expériences. Observez ce que vous attirez dans votre vie et vous apprendrez à vous connaître et à savoir à quoi votre conscience s’identifie. En toutes circonstances, nous avons le choix. D’ailleurs ce choix est représenté dans les Arcanes du Tarot par l’Amoureux. Il est bien plus facile cependant de critiquer, de juger que d’accepter un événement tel qu’il se présente, d’accepter le moment « tel qu’il est » au lieu de « tel qu’il aurait dû être d’après nous ». A ce moment-là, lorsque nous acceptons le présent dans toute son intégralité sans chercher à changer quoique ce soit, la vie s’allège. Si je pars du postulat que je crée moi-même mon environnement de vie dans le but de l’apprentissage, tout est alors parfait pour mon évolution. Je parle d’une acceptation complète de tout son être. La capacité à accepter la réalité n’est pas soumission ou résignation. Il est intéressant de réfléchir au sens des mots. La définition même du mot acceptation est « prendre, recevoir  volontairement ce qui est proposé » tandis que celle de soumission est « se mettre dans un état de dépendance, ramener à l’obéissance ; la résignation est se soumettre sans révolte ». La soumission c’est un oui, mais … c’est une résistance tandis que l’acceptation nous redonne l’énergie et notre pouvoir. Elle permet de dédramatiser beaucoup de situations et nous ouvre à l’expérience. Accepter est dans le domaine de l’ouverture, de la réunification, de l’Amour. Pour moi, c’est l’accueil du "Tout" dans son cœur.

Et pourtant, savons-nous réellement faire cela ? C’est une vigilance de tout instant car nos attitudes conditionnées sont dans le refus. Il faut une bonne dose de confiance et d’abandon pour se maintenir dans cet accueil au quotidien. C’est tout d’abord un consentement conscient et actif avant de pouvoir devenir naturel. Pour moi, l’acceptation commence par les premiers pas vers l’accès à soi, puis l’acceptation de soi-même avant de pouvoir  accepter les autres.

C’est par la porte de l’acceptation qu’un nouveau futur peut s’ouvrir dans notre vie…