Le burn-out n'est pas une maladie
#EQUILIBRE #Prendre soin de soi #GEAY-Laurence #Coaching de vie #Toulon #29-Nov-2021 #celeritup

Le burn-out n'est pas une maladie

Support : Vidéo

Lien : https://fb.watch/9AFtEYuGNz/

Le burn-out et la dépression sont deux problématiques différentes qui sont souvent associées.

La confusion intervient souvent.

Quand on vit un burn-out, une dépression peut aussi survenir.

Le suivi médical et psychologique est indispensable, le coaching est un accompagnement complémentaire.

Les différences burn-out et dépression :

Le burn-out est un épuisement moral et physique profond,et durable qui est lié à la sphère professionnelle si c'est un burn-out professionnel et à la sphère privée si c'est un burn-out parental, maternel ou d'un aidant.

La personne en burn-out est épuisée, ses batteries sont à plat.

Le burn-out est un syndrome suite à un stress constant pendant une période assez longue et non une pathologie.

La dépression est une problématique de santé mentale qui fait l'objet d'un diagnostic par un professionnel de santé (psychologue, psychiatre, médecin) liée aux événements de la vie parfois, au milieu et aux habitudes, parfois à l'hérédité.

Elle peut amener de la tristesse, du désespoir, un sentiment de vide, une perte d'envie.

La dépression rayonne dans tous les aspects de la vie de la personne touchée.

Comment comprendre le burn-out et la dépression

Le burn-out est un syndrome d'épuisement associant plusieurs dysfonctionnements qui sont différents selon le stade :

  • une perturbation du taux de cortisol (hormone du stress)

    Lors d'un burn-out le taux de cortisol s'effondre et le burn-out peut voir les taux de cortisol varier selon le stade d'épuisement.

La dépression peut créer des taux de cortisol soit trop haut soit trop bas.

Dans les deux cas, vous pouvez avoir des troubles du sommeil, des somnolences ou des coups de barre dans la journée...

Se faire accompagner et avoir un diagnostic précis par un médecin sont essentiels pour avancer et se reconstruire efficacement.

  • Une insuffisance en sérotonine

    La dépression et le burn-out font souvent baisser la sérotonine (hormone du bien-être qui apaise, prépare au sommeil).

    Le burn-out provoque généralement un épuisement des neurotransmetteurs : la sérotonine et la dopamine (elle donne l'envie de faire, elle intervient dans les mouvements musculaires : mouvements moins spontanés, tremblements) en premier.

    Voilà pourquoi dépression et burn-out peuvent être confondus.

Un accompagnement après le burn-out

Lors de la première séance de votre accompagnement individuel et personnalisé : nous échangerons sur ce qui vous est arrivé, sur votre situation actuelle, vos suivis, comment vous avez vécu et vivez ce burn-out.

Pour que vous puissiez réaliser, comprendre et accepter ce que vous avez pu traverser, retrouver qui vous êtes et de l'énergie petit à petit.

Nous avancerons après cette étape d'acceptation pour :

  • apaiser votre émotionnel (émotions, peurs, blessures, mieux gérer au quotidien, pensées, doutes, croyances...)

  • prendre confiance en vous (oser dire les choses et dire non, prendre votre place, assumer qui vous êtes, accepter de ne pas être dans le moule, sortir du contrôle)

  • poser vos limites en toute légèreté

  • sortir des relations toxiques

  • accepter de vous faire passer en priorité sans culpabiliser

Notamment avec des outils de pleine conscience accessibles et réalistes en alliant le corps et l'esprit , et un regard très valorisant pour créer un avenir confiant et positif.

Ci-dessous lien de mon live Facebook du janvier : le burn-out n'est pas une maladie

https://fb.watch/9AFtEYuGNz/

Vous pouvez me contacter par email  laurencegeay1@gmail.com