"Le sommeil est la moitié de la santé."
#SANTE #Sommeil #GAILLARD-Séverine #Shiatsu / Do-In #Nîmes #03-Apr-2021 #celeritup

"Le sommeil est la moitié de la santé."

Support : Mon expérience

Lien : https://www.sevegaillard.fr/

La nuit, vous dormez ?

Mon expérience

Dormir à poings fermés, comme un bébé.

Dormir est un plaisir ou une angoisse, selon les personnes, les saisons et les évènements.

J’ai longtemps très bien dormi mais depuis quelques années mes nuits se compliquent.

Si mon esprit est occupé ou mon estomac trop chargé, je me réveille 1 à 2 fois, parfois je me rendors, parfois pas… mais le plus désagréable est quand je m’endors dans le canapé devant la télé, je mets 2 h à trouver le sommeil au lit.

Globalement, les difficultés de sommeil touchent 70 % des français et l’insomnie 10 à 20 % des adultes.

Quelques informations et conseils

L’insomnie, qu’est-ce que c’est?

L'insomnie est un manque ou une mauvaise qualité de sommeil qui retentit le lendemain sur les activités physiques, psychiques et sociales. Difficultés à s’endormir, éveils nocturnes, réveil précoce le matin…  Le sommeil est vécu comme non reposant. La journée s’accompagne de fatigue, de somnolence et l’insomniaque est souvent irritable.

Il n’existe pas de normes en matière de sommeil. Par exemple, plus de 30 min pour s’endormir le soir ou se rendormir la nuit et moins de 6H30 de sommeil peut être considéré comme de l’insomnie si vous êtes fatigué-e.

Cependant, nos ancêtres avaient pour habitude de se réveiller la nuit pour surveiller le feu, les ennemis, les naissances des animaux… Et si la nuit complète était un mythe ? Cette réflexion peut permettre à certains d’arrêter de courir après un graal inaccessible.

 

Alors il faut s’observer et s’écouter.

Tout d’abord, êtes-vous fatigué-e ?

De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin ? La moyenne est 8h (entre 6 et 10h) mais ces besoins sont différents selon les saisons et de moins en moins comblés par nos nuits.

A quelle heure vous vous endormez le plus facilement ? 

Si vous vous réveillez la nuit, à quelle heure, combien de fois ? Qu’avez-vous fait la veille ?

Ces difficultés sont-elles transitoires, régulières, chroniques ?

 

Connaître les ennemis du sommeil. Ils sont nombreux, chacun les siens !

  • Les excitants : thé, café, alcool
  • Alimentation trop riche (gras ou sucres) ou pas assez
  • Les activités stressantes : films d’horreur, match, discussions houleuses, jeux vidée ou de société.
  • Activités physiques : manque ou excès (sport intense le soir)
  • La lumière et notamment les écrans et leur lumière bleue
  • La chaleur
  • Les douleurs causées par exemple par le syndrome des jambes sans repos ou les rhumatismes
  • Apnée du sommeil
  • Les maladies au long court
  • L’âge
  • Le stress chronique et l’anxiété, la dépression
  • Le mode de vie (par exemple travail nocturne pendant toute une vie professionnelle)
  • Certains médicaments : lire les notices

Quelques idées: en choisir une, la tester pendant 3 semaines et faire le bilan;

  • Faire des siestes de 20 min maxi, un véritable bienfait
  • Eviter les excitants après 14h
  • Choisir des activités calmes pour le soir : marche, yoga, étirements, Do In (auto-shiatsu), pour évacuer les tensions de la journée avant le diner
  • Diner dans le calme, sans télé, discussion tranquille, repas comprenant des légumes et des féculents, 3h avant de se coucher (le temps de digérer)
  • Eviter de se remettre à travailler après le diner
  • Ne pas s’endormir devant la télévision (facile à dire…)
  • Arrêter tous les écrans 1h avant de se coucher et laisser son téléphone loin du lit en mode avion
  • Lire un roman, une BD, une revue loisir, écouter de la musique
  • Chambre aérée 1 fois par jour et fraîche (19°C maximum)
  • Faire une pause bilan de la journée : écrire 3 choses positives que vous avez faites ou qui vous sont arrivées
  • Si besoin, sur un carnet, libérez-vous des anxiétés, doutes, stress, choses que vous avez peur d’oublier pour pouvoir lâcher prise pendant la nuit et les retrouver le lendemain matin, serein-e.
  • Au moment de s’endormir ou en cas de réveils nocturnes : sophrologie, respiration, méditation, au choix. Par exemple après avoir faire le tour de son corps mentalement et détendu chaque membre, se répéter plusieurs fois : « Je vais m’endormir car je veux  retrouver ma forme pour mieux affronter ma journée de demain ». 
  • Et en cas de réveil, aller aux toilettes, faire le tour de sa demeure, boire un verre d’eau fraîche et retourner au lit tranquillement.

Et le Shiatsu dans tout ça ?

La nuit, le foie est actif pour nettoyer le corps entre 1h et 3h du matin. Si le stress ou une alimentation trop riche l’empêche de travailler, il y a fort à penser que l’insomnie ou le mauvais sommeil vous guette.

Alimentation

  • Le lait chaud au miel et les tisanes de tilleul, de camomille (calmantes) ou romarin (pour le foie)
  • Diner avec des légumineuses, digestion facile pour le foie et une énergie  disponible le lendemain.

 

Auto-Shiatsu

  • S’étirer debout, bras tendu au-dessus de la tête et se pencher doucement à droite en soufflant, puis à gauche. 3 fois.
  • Frotter doucement les côtes sous la poitrine en soufflant. Attention c’est parfois très sensible.
  • Le dos : l’étirer en se penchant en avant.

Une dernière suggestion qui vient du Japon

Un bain chaud (38 °C) de 15min avant le diner pour évacuer les toxines et tensions.

Un bilan complet peut vous être utile pour vous accompagner vers des nuits plus sereines, en gardant à l’esprit que chacun est différent et que l’essentiel est de trouver un rythme respectant sa forme physique et psychique.