L'épuisement
#SANTE #Energie #VIALE-Stéphanie #Méditation #Thionville #04-Mar-2021 #celeritup

L'épuisement

Support : Mon expérience

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de l’épuisement, je choisis volontairement de ne pas le qualifier de burn-out car l’épuisement est pour moi l’étape qui doit tirer la sonnette d’alarme et éviter de sombrer dans le burn-out ! A ce stade on se débat encore et souvent on se voile la face, on est dans le fameux déni.

Le burn-out, lui, est la dépression qui suit cette phase d’épuisement (physique, émotionnel et mental) et se traduit par une perte totale d’énergie, on n’arrive plus à se lever le matin… pas par manque d’envie mais par incapacité !

Je vais essayer d’être la plus pédagogue possible dans la rédaction de cet article car ce sujet était la spécialisation de la 2ème année de mon DU en Psychothérapie par la Pleine Conscience et j’ai donc étudié le sujet pendant de longues heures de cours et de recherches personnelles ! 

L’épuisement professionnel est le plus connu mais l’épuisement parental existe lui aussi !

Un épuisement est lié à des stress chroniques et se développe lors d’un déséquilibre progressif entre les situations vécues comme stressantes et le temps de ressourcement. Le repos n’est absolument plus réparateur. Les stress sont souvent liés à un rythme et une surcharge de travail trop importants ; des rapports sociaux tendus ; des perceptions émotionnelles et sensorielles intenses.

Les symptômes de l’épuisement sont à la fois physiques et psychologiques, les signes qui doivent alerter sont les suivants :

Les symptômes physiques :

  • Etat d’irritabilité anormal
  • Fatigue permanente
  • Trouble du sommeil
  • Trouble de l’appétit
  • Perte ou prise de poids rapide
  • Perte de contrôle des émotions et pleurs fréquents
  • Douleurs et tensions musculaires (nuque, épaule, dos)
  • Migraines persistantes
  • Perte de sa vitalité et de sa joie de vivre
  • Délaissement de ses loisirs par manque d’énergie
  • Augmentation de consommation de substances psychostimulantes « pour tenir le coup » (café, alcool, médicaments…).

 

Les symptômes psychologiques :

  • Isolement
  • Perte de confiance
  • Sentiment d’incompétence 
  • Difficulté de se déconnecter du travail
  • Trouble de l’attention et de la concentration
  • Manque de motivation 
  • Découragement

 

Mais me direz-vous : «Et la place de la méditation dans tout cela !? »

Eh bien grâce à des méditations guidées, je vais vous amener doucement à faire « un état des lieux » afin de reconnaître et comprendre les facteurs stressants qui vous font souffrir et identifier vos réactions, émotions qui en découlent.

Je vais ainsi vous donner des techniques pour vous reconnecter :          

-> à vos sensations physiques afin de reconnaître plus rapidement les déséquilibres liés à l’épuisement 

-> à vos émotions afin de connaître vos limites, mais aussi chose très importante : accepter vos imperfections !

Grâce à des pratiques/méditations régulières, vous sentirez une réelle amélioration avec une diminution du stress, un apaisement général et une prise de recul. Vous éprouverez également un regain d’énergie et un sommeil de meilleure qualité !

Vous pouvez également vous faire aider par les Fleurs de Bach. Lors de mon post du jeudi 04/03 sur ma page Facebook (À fleur d’émotions) je vous en ai présenté la fleur Oak (Chêne) qui peut aider à lutter contre l’épuisement mais sachez que chaque personne étant unique elle a des ressentis différents face à cette émotion « générique » et il est souvent utile de la coupler avec d’autres fleurs que je suis à même d’identifier lors d’un entretien individuel.

N’hésitez pas à visiter ma page et à me contacter si vous souhaitez que je vous accompagne et vous aide à sortir de votre épuisement, que ce soit avec la méditation de pleine conscience ou les fleurs de Bach.