Préparation Mentale
#SANTE #Corps #BALLAND-Oriane #Sophrologie #Dijon #04-Jun-2020 #celeritup

Préparation Mentale

Support : Articles

La sophrologie s’appuie sur l’expérience vécue de la personne. Cette discipline est un mélange d’hypnose, de relaxation, de méditation et de psychothérapie.

Il faut voir la sophrologie comme une méthode permettant d’améliorer son bien-être et de réduire son stress. Elle est surtout utilisée dans le monde de l’entreprise et dans celui du sport. Il n’existe pas une seule façon de pratiquer la sophrologie, mais différentes méthodes. Mais le but est le même : aboutir à un état de relaxation et de méditation permettant d’évacuer le stress et les angoisses et d’apprendre à mieux gérer son mental.

 

Principales techniques et méthodes de sophrologie pour le sport.

S’inspirant de différentes disciplines, la sophrologie regroupe différentes méthodes. Ainsi, on y retrouve de l’hypnose, de la méditation orientale et surtout beaucoup de relaxation. Plus précisément, on parle de relaxation dynamique.

 

La sophrologie utilise les quatre premiers degrés de la relaxation dynamique:

 

  • 1er degré – le présent : simulations corporelles effectuées en position debout, les yeux fermés et en prenant en compte la respiration. Ce premier degré puise son inspiration dans le yoga et consiste à prendre conscience du corps.
  • 2e degré – le futur (préparation aux changements) : en position assise, ce deuxième degré de relaxation s’articule autour de la perception de soi dans l’environnement et en prenant en compte la respiration. Il est inspiré de méditation bouddhique.
  • 3e degré – le passé (souvenirs positifs) : intégration harmonieuse du corps et de l’esprit. Méditation avec le corps inspirée de la méditation Zazen.
  • 4e degré : en position debout via une marche méditative. Renforcement des valeurs existentielles.

 

En plus de ces méthodes, la sophrologie intègre également des techniques spécifiques et sélectionnées selon l’individu. Certaines de ces techniques sont spécialement adaptées pour la préparation à un évènement spécifique, par exemple une compétition sportive.

Généralement, la sophrologie se pratique par des séances collectives d’une durée moyenne de 1 à 2 heures. Mais la sophrologie peut également être pratiquée de façon plus personnalisée, et en corrélation avec d’autres méthodes de relaxation et de préparation mentale.

 

Lien entre sophrologie sport et préparation mentale pour les sportifs.

La méditation est une façon d’apprendre à mieux connaître son corps et à mieux contrôler son esprit. En ce sens, elle est une technique de préparation mentale. Idem pour les différentes techniques de relaxation.

En mélangeant méditation et relaxation, la sophrologie est souvent utilisée pour le coaching mental. À ce titre, ce qui est particulièrement intéressant avec la sophrologie, c’est qu’elle aboutit à une corrélation entre le corps et l’esprit. Dans le cadre du sport, la sophrologie permet donc au sportif de mieux connaître son potentiel physique, de repérer plus facilement les moments où le physique n’est pas optimal, et de renforcer son mental.

Grâce aux techniques de sophrologie, le préparateur mental peut développer un travail sur le long terme avec le sportif. La sophrologie permet au sportif d’améliorer petit à petit sa force mentale. Il pourra ainsi affronter les matchs et les compétitions avec plus de calme et plus d’assurance. Avec la capacité de mieux gérer ses sentiments, son corps et son mental, le sportif gagne énormément en performances.

 

Intérêts de la sophrologie pour le sportif.

Tous les sports n’exigent pas un physique travaillé. On pense notamment aux sports cérébraux (échecs, jeu de go…) et à d’autres (pétanque, billard…). Par contre, n’importe quelle discipline sportive fait intervenir la force mentale. En effet, dans tous les sports, le sportif est amené à gérer une situation stressante ou d’euphorie. Plus largement, le sport exige beaucoup de concentration et une capacité à savoir rester calme dans les moments d’émotion et de pression.

La préparation mentale est un moyen de renforcer sa force mentale. Celle-ci étant déterminante dans les performances du sportif. En tant que technique de relaxation et de méditation, la sophrologie est utilisée par de nombreux préparateurs mentaux. Elle n’est pas là plus à même pour préparer une compétition, mais elle constitue surtout une technique sur le moyen-long terme.

En effet, en apprenant à mieux gérer ses émotions et à mieux contrôler son esprit et son corps, le sportif gagne en efficacité. Il faudra plusieurs séances avant que le sportif assimile les différentes méthodes et apprenne à les réutiliser aux moments opportuns.

La sophrologie est donc une réelle méthode de renforcement mental. Elle permet au sportif d’être plus solide lors des compétitions et d’améliorer ses performances physiques et techniques.

 

Les champs d'action de la sophrologie sur la préparation du sportif.

 

 L’intérêt que présente la sophrologie pour la préparation mentale du sportif.

  • Gestion du mental : au cours d’une compétition ou d’un match, le mental du sportif passe souvent par différents stades selon l’évolution du score, l’adversité à laquelle il est opposé, ses sensations et son niveau de jeu. Lors de ces moments, le mental peut osciller entre confiance et doute. En l’espace de quelques minutes seulement, un joueur peut se mettre à douter alors qu’il était en pleine confiance. La sophrologie permet de réduire ces variations et de faire en sorte que le sportif reste confiant. Et lorsqu’un moment de doute survient tout de même, les techniques de sophrologie aident le sportif à mieux le gérer afin qu’il puisse retrouver plus rapidement son calme.
  • Gestion du corps : dans la plupart des sports, le physique reste un critère essentiel et sa gestion peut faire basculer une rencontre. Même en pleine forme, si le sportif ne sait pas gérer son physique il risque de puiser trop rapidement son énergie et de se fatiguer trop rapidement. Grâce à la sophrologie, l’individu apprend à mieux connaître son corps et à reconnaître les signaux délivrés par celui-ci. En maîtrisant mieux sa respiration, le sportif gère plus facilement ses efforts et apprend à mieux récupérer. De plus, le mental a une influence directe sur le physique et inversement. La sophrologie intervient sur ces deux aspects et renforce donc la préparation du sportif.

 

À niveau égal, la préparation mentale fera la différence entre deux sportifs.

Il ne faut pas sous-estimer le rôle du mental et son influence sur les performances d’un sportif. Nous l’avons plusieurs fois évoqué, mais quelle que soit la discipline sportive, le mental influence les performances. Ensuite, selon le type de sport, le mental a une influence plus ou moins forte. Plus cette influence est forte et plus une meilleure préparation mentale fera la différence.

Il faut également avoir conscience que le mental peut aussi jouer sur le physique. Prenons l’exemple d’un sportif en plein doute, il risque davantage de se blesser qu’un sportif en pleine confiance. En effet, sa concentration est moins présente, il puise plus d’énergie et ses gestes sont moins bien effectués. De plus, le sportif qui doute à tendance à prêter plus d’attention aux petites douleurs quasiment imperceptibles chez un sportif en pleine confiance. Difficile d’estimer à quel point le mental peut renforcer une douleur, mais nous savons tous que quand le mental suit, le physique suit plus facilement.

Finalement, tous ces détails créent une différence entre deux sportifs. Plus le mental est solide et plus le sportif reste concentré, garde son calme, maîtrise sa technique, gère sa fatigue et est capable de se battre et de croire à ses chances jusqu’à la dernière seconde du match.