Réflexologie et système immunitaire
#SANTE #Système immunitaire #LOCKS-Florian #Réflexologie #Metz #17-Nov-2020 #celeritup

Réflexologie et système immunitaire

Support : Articles

Réflexologie et système immunitaire

 

    En cette période automnale, ponctuée d’une crise sanitaire majeure, je vous invite à découvrir ou redécouvrir certains bienfaits que peut vous apporter la réflexologie. Je vais notamment insister sur le système immunitaire. L’automne, un moment propice pour prendre soin de soi !

 

    En premier lieu, une séance de réflexologie sera efficace pour relâcher les tensions corporelles et diminuer le niveau de stress. Nous allons donc commencer par apaiser. Je ne vais pas dresser une liste exhaustive mais cette pratique a plusieurs atouts :

    Elle permet par exemple de soulager les douleurs, qu’elles soient de nature aigües ou chroniques, somatiques ou émotionnelles.

    Cette technique a également de bons résultats pour les personnes souffrant de troubles fonctionnels tels que les troubles du sommeil, digestifs ou hormonaux, les migraines, le syndrome pré menstruel ou encore l’anxiété, etc…

La réflexologie favorise aussi la bonne circulation sanguine et lymphatique.

 

    J’ai évoqué ci-dessus les termes « troubles » ou encore « douleurs », mais pourquoi attendre que notre corps nous lance des signaux d’alerte avant d’aller voir un reflexologue ? Evidemment, une séance sera bénéfique lorsque les maux sont installés, mais la réflexologie est avant tout une technique de prévention de la santé.

     En effet, les réflexologues sont formés pour aider à équilibrer le corps et l’esprit et à maintenir un état d’homéostasie(*1) dont l’organisme a besoin pour fonctionner correctement. Quand il y a un dysfonctionnement dans le corps, il se crée un déséquilibre. La réflexologie aide alors à maintenir un équilibre naturel dans chaque glande, organe, muscle, tissu de notre corps par la stimulation des points de pression, appelés zones réflexes. On trouve ces zones sur les mains, les pieds, mais aussi le visage. En période automnale par exemple, il est particulièrement intéressant de stimuler les organes liés à la respiration : les poumons en premier lieu, ainsi qu’une partie du système digestif, plus fortement sollicitée.

    Le réflexologue pourra par la même occasion évacuer les toxines et dépôts cristallins qu’il sentira sous ses doigts au fur et à mesure de la séance.

 

    Nous pouvons donc affirmer que la réflexologie est une technique de maintien de la santé qu’on peut utiliser de manière préventive, comme c'est le cas dans les pays asiatiques, la Chine en tête. Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir. En stimulant certaines zones réflexes de la voute plantaire ou des mains, la réflexologie peut permettre de renforcer le système immunitaire. Cela tombe à point nommé !

    Attardons-nous sur ce point. Le système immunitaire est composé des amygdales, de la moelle osseuse (qui produit les lymphocytes), du thymus, des ganglions, du système lymphatique et de la rate. Il permet au corps de se défendre contre les agressions extérieures.

    Grâce à lui, notre corps sera capable de détecter, puis de reconnaitre(*2) un agent étranger ou pathogène. Une fois ce dernier identifié, notre système immunitaire pourra réagir en stimulant la création de lymphocytes. Ceux-ci produiront les anticorps nécessaires et adaptés pour permettre sa destruction.

    La réflexologie, en stimulant par acupression les organes cités ci-dessus, peut donc contribuer à renforcer le système immunitaire et favoriser le drainage lymphatique. En effet, la lymphe assure le transport des lymphocytes au sein du réseau lymphatique.

    De plus, cela aura pour effet de libérer des endorphines, procurant détente et relaxation profonde.

Rappelons que le stress déprime le système immunitaire.

    Qui plus est, ce drainage activera le système immunitaire en augmentant la production de lymphocytes et l’élimination des déchets et autres toxines accumulé(e)s dans le corps. Une véritable détoxification de l’organisme !

En conclusion, renforcer son système immunitaire, c’est renforcer sa santé, un beau cercle vertueux ☀️!

 

*1 « L'homéostasie correspond à la capacité d'un système à maintenir l'équilibre de son milieu intérieur, quelles que soient les contraintes externes. A l'échelle d'un organisme, il s'agit de l'ensemble des paramètres devant rester constants ou s'adapter à des besoins spécifiques, comme la température corporelle, la glycémie, la pression sanguine ou le rythme cardiaque. » (définition issue du site www.futura-sciences.com)

 

*2 Pour la fluidité de l’article, je suis volontairement resté succinct et n’ai pas développé le processus de réponse immunitaire. Il y a cependant deux types de réponses :

  • « la réponse non spécifique, qui constitue « l'immunité innée » (nommée ainsi parce qu'elle est présente dès la naissance), agit en ne tenant pas compte de la nature du micro-organisme qu'elle combat;
  • la réponse spécifique, qui confère « l'immunité acquise », passe par la reconnaissance de l'agent à attaquer et la mise en mémoire de cet événement. »     (source : www.passeportsante.net)